Une ado de 13 ans disparue à Edmonton est retrouvée en Oregon

EDMONTON — Les policiers ont rapporté avoir retrouvé en vie une jeune adolescente de 13 ans portée disparue à Edmonton il y a plus d’une semaine. La jeune fille se trouvait en Oregon avec un homme de 41 ans.

La longue semaine de recherches avait débuté lorsque la jeune fille a été vue arriver à son école secondaire, mais sans jamais se présenter en classe.

L’enquêteur de la Police d’Edmonton, Brent Dahlseide, a précisé que l’adolescente avait été portée disparue le 24 juin et qu’elle se trouvait actuellement dans un hôpital de l’Oregon afin de subir des examens médicaux. Elle a été retrouvée sauve plus tôt samedi matin.

Selon M. Dahlseide, un suspect de 41 ans a été arrêté et devrait faire face à une kyrielle d’accusations aux États-Unis et au Canada, dont un chef de leurre d’enfant.

Les policiers d’Edmonton ont bénéficié de la collaboration d’autres agences canadiennes ainsi que de la police fédérale américaine et d’autres services de police des États-Unis.

D’après l’enquêteur Dahlseide, les policiers croient que le suspect s’est rendu à Edmonton pour rejoindre sa victime, mais il n’est pas encore clair comment il est entré en communication avec elle ni comment il a pu la faire traverser aux États-Unis.

«Ce serait spéculer de dire qu’ils ont traversé la frontière ensemble, mais je sais qu’ils ont été vus ensemble aux États-Unis, après avoir pénétré dans le pays», a déclaré M. Dahlseide aux journalistes lors d’une conférence de presse virtuelle samedi. Il a avancé que le suspect aurait sans doute communiqué avec sa victime en ligne.

«Je ne sais pas combien de temps ils ont pu communiquer ensemble. Je sais que la raison pour laquelle on va déposer des accusations de leurre d’enfant pour l’instant, c’est que l’on peut le prouver en raison d’une partie de leur historique en ligne», a-t-il soutenu.

Des photos de l’adolescente ont été placardées sur d’immenses panneaux à travers l’Alberta dans l’espoir de la retrouver.

Une alerte Amber n’a pas été déclenchée, a justifié M. Dahlseide, en raison d’un manque d’information sur la description d’un suspect potentiel ou d’un véhicule impliqué dans l’affaire.

Les enquêteurs auraient reçu des informations concernant un suspect potentiel et un véhicule, vendredi, et se préparaient à diffuser une alerte Amber lorsque l’Agence des services frontaliers du Canada les a informés que le suspect avait franchi la frontière américaine.

À ce moment, les policiers ont déduit la destination du suspect en raison des informations dont ils disposaient et ont transmis le dossier aux autorités américaines.

L’enquêteur Dahlseide a dit croire que l’arrestation a eu lieu en périphérie de Gladstone, en Oregon, tout juste au sud de Portland. L’identité du suspect sera rendue publique au moment où il sera officiellement accusé.

La famille de la jeune victime a été informée du dénouement heureux, tôt samedi, et qu’ils organisaient son retour à la maison.

Les enquêteurs canadiens n’ont toutefois pas encore pu s’entretenir avec la jeune fille ou le suspect.

Selon M. Dahlseide, le suspect aurait passé trois ou quatre jours à Mission, en Colombie-Britannique. Ils espèrent pouvoir parler à des témoins qui auraient vu le suspect ou la jeune victime au cours de ces quelques jours.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.