Une agente de la GRC a été poignardée mortellement dans un camp de sans-abri

BURNABY, C.-B. — Une agente de la GRC à Burnaby, en Colombie-Britannique, a été tuée dans ce que le solliciteur général Mike Farnworth a qualifié de terrible tragédie.

Le sous-commissaire de la GRC, Dwayne McDonald, affirme que la policière, Shaelyn Yang, est «morte courageusement» lors d’une confrontation dans un camp de sans-abri tôt mardi.

Selon M. McDonald, l’agente a été poignardée à mort alors qu’elle faisait équipe avec un agent des règlements municipaux dans un camp de sans-abri. 

Il a ajouté qu’un suspect a été blessé par balle et demeure à l’hôpital. 

Les superviseurs de l’agente qui était âgée de 31 ans ont dit qu’elle était «gentille et compatissante».

Visiblement ébranlé, M. Farnworth a dit que des milliers de policiers font leur travail tous les jours et entendre cela est la pire des nouvelles.

Il a dit être de tout cœur avec la famille, les amis et les collègues de l’agente de la GRC. «Chaque jour, nous demandons à des milliers d’hommes et de femmes en uniforme dans cette province de sortir et de faire leur devoir, d’assurer la sécurité de nos communautés, d’assurer la sécurité du public, sachant très bien que c’est un travail extrêmement dangereux». a-t-il déclaré. 

Mme Yang ne travaillait à la GRC que depuis trois ans, en tant qu’agente de sensibilisation en santé mentale, et M. McDonald affirme qu’elle était une épouse, une fille et une sœur aimante. 

Le chef de police Graham De La Gorgendiere a mentionné que le sacrifice de Mme Yang pour sa communauté ne sera jamais oublié. 

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré dans un message sur Twitter qu’il était «incroyablement attristé» d’apprendre le meurtre de l’agente. «Mes pensées vont à la famille, aux amis et aux collègues de l’agente décédée. Je vous garde dans mes pensées pendant cette période difficile», a-t-il écrit. 

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Marco Mendicino, s’est dit dévasté par la nouvelle de la perte de la policière dans l’exercice de ses fonctions. «En ces moments difficiles, je suis de tout cœur avec la famille et les amis de l’agent décédé et avec l’ensemble du détachement de la GRC de Burnaby», a-t-il déclaré sur Twitter. 

Les services de police de Vancouver à Ottawa ont également exprimé leur tristesse sur les réseaux sociaux face à la perte de l’agente. 

Le Bureau des enquêtes indépendantes de la Colombie-Britannique a confirmé qu’il avait été déployé sur les lieux d’un incident impliquant la police à Burnaby, mais il ne confirmait pas l’agression à l’arme blanche, ni si cela impliquait la GRC.

Le bureau enquête sur tout incident lié à la police en Colombie-Britannique ayant entraîné des blessures graves ou la mort.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.

Another tragedy, senseless and now a defense of insanity will be put forward by the defense attorneys onto the perpetrator who committed this act, it seems that more and more officers in both Canada and the USA are being shot, maimed and murdered on our streets, it’s time for our justice system to really get tough on the sentences they put out onto the guilty.

Répondre