Une aide d’urgence pour les déplacés des inondations à Fort McMurray

FORT MCMURRAY, Alb. — Le premier ministre de l’Alberta Jason Kenney a déclaré que les résidents du nord de l’Alberta qui ont été contraints d’évacuer en raison des inondations recevront une aide d’urgence.

Les évacués pourraient recevoir 1250 $ par adulte et 500 $ par enfant, à compter de lundi prochain.

M. Kenney a ajouté que ceux qui sont hébergés dans les hôtels ou d’autres gîtes pourront aussi adhérer au programme mis sur pied par la province et les municipalités du secteur.

Une embâcle de 25 km a provoqué une inondation majeure et provoqué l’évacuation d’environ 13 000 personnes qui habitent au coeur de la ville.

L’état d’urgence a ainsi été décrété pour la deuxième fois par les autorités locales, un mois après le début de la pandémie du nouveau coronavirus.

Le premier ministre a aussi annoncé mardi soir que la direction de la santé publique de l’Alberta avait relâché certaines mesures pour lutter contre la COVID-19 afin d’aider les gens affectés par les inondations.

M. Kenney a précisé que la Dre Deena Hinshaw a exempté les résidents des municipalités touchées des mesures de distanciation sociale et des interdictions de rassemblement, alors qu’ils mettent l’épaule à la roue.

La province a aussi expédié des masques et d’autres équipements de protection individuelle à Fort McMurray pour endiguer la propagation de la COVID-19.

D’autre part, les membres du conseil de la municipalité régionale de Wood Buffalo, dans le nord de l’Alberta, ont constaté les dégâts provoqués par les inondations mardi soir.

Le directeur du service des incendies de la municipalité régionale, Jody Butz, et trois conseillers municipaux ont visité les quartiers de Lower Townsite et Waterways, qui sont situés à Fort McMurray.  

Les dirigeants municipaux ont mentionné dans un communiqué qu’ils ont observé le travail des services d’urgence et des premiers répondants.

Ils ont ajouté qu’ils offriront un premier bilan ainsi qu’une évaluation des dégâts d’ici quelques jours.

Le maire de Fort McMurray, Don Scott, a dit qu’il est difficile de comprendre ce qui arrive à sa ville, mais a assuré que ses habitants sont tenaces. 

«Ensemble, nous traverserons cette inondation historique et démontrerons que nous formons une communauté forte et résiliente, comme ça a déjà été le cas auparavant», a-t-il évoqué dans un communiqué.

Fort McMurray a connu son lot de catastrophes, dont un impressionnant incendie de forêt survenu il y a quatre ans, qui a nécessité l’évacuation de tous les résidents de la ville et provoqué la destruction de 2400 bâtiments.