Une alliance pour le développement de petits réacteurs voit le jour au N.-B.

SAINT-JEAN, N.-B. — Une nouvelle alliance a été formée pour promouvoir le développement de petits réacteurs nucléaires et d’autres technologies énergétiques au Canada atlantique.

L’Alliance atlantique pour l’énergie propre a été dévoilée lundi à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Les membres incluent l’Université du Nouveau-Brunswick, les entreprises privées Moltex Energy et ARC Nuclear Canada, Énergie NB et le ministère des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie du Nouveau-Brunswick.

Colleen d’Entremont, présidente de l’Atlantica Center for Energy, une association industrielle qui fait également partie de l’alliance, affirme que le Nouveau-Brunswick est bien placé pour développer de petits réacteurs modulaires dans le but d’atteindre les objectifs de réduction d’émissions de carbone de 2050.

ARC et Moltex ont toutes deux mis en place des bureaux à Saint-Jean.

Le Nouveau-Brunswick, la Saskatchewan et l’Ontario ont récemment signé un protocole d’entente concernant le développement de technologies de petits réacteurs modulaires au Canada.

Les plus populaires