Attaque sur des écolières au Japon: une école fondée par des soeurs de Québec

TOKYO — Des écolières, pour la plupart d’une école fondée par la communauté des Soeurs de la charité de Québec, ont été victimes d’une attaque au couteau au Japon.

Un homme tenant un couteau dans chaque main et criant «Je vais vous tuer» a attaqué mardi des écolières qui attendaient à un arrêt d’autobus, selon des témoins.

Une enfant et un adulte auraient été tués dans l’attaque à Kawasaki, en périphérie de Tokyo. L’assaillant dans la quarantaine ou la cinquantaine serait aussi mort, selon les autorités et des médias japonais.

Les écolières étaient alignées à un arrêt d’autobus près du parc Noborito.

Masami Arai, un responsable au bureau de la Ville de Kawasaki, a déclaré à l’Associated Press que 16 personnes, pour la plupart des écolières, avaient été blessées et que trois autres personnes, dont l’agresseur, auraient été tuées. Parmi les gens blessés, trois l’auraient été grièvement.

La télévision nationale NHK, citant la police, a affirmé que le suspect était mort après s’être coupé au cou. La police ne confirmait pas immédiatement cette information.

Un témoin a raconté au journal Mainichi qu’il avait entendu des enfants hurler après être passé devant un autobus. Lorsqu’il s’est retourné, il a vu un homme brandir un couteau dans chaque main et plusieurs enfants au sol.

L’identité et les motivations de l’attaquant n’étaient pas connues dans l’immédiat.

Les plus populaires