Une autre tempête hivernale à Terre-Neuve-et-Labrador

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — L’ouverture de la nouvelle session à l’Assemblée législative de Terre-Neuve-et-Labrador a été retardée, lundi, alors que la capitale provinciale était ralentie par une autre tempête hivernale.

La ville de Saint-Jean et ses environs subissent depuis dimanche soir une nouvelle tempête hivernale, et Environnement Canada prévoyait cinq autres centimètres de neige et de fortes rafales jusqu’à midi lundi.

Le météorologue David Neil a indiqué lundi matin que depuis le début de la tempête dimanche soir, l’aéroport international de Saint-Jean avait enregistré 23 centimètres de neige.

La Chambre d’assemblée de Terre-Neuve-et-Labrador devait siéger lundi après-midi, mais les bureaux du gouvernement ont été fermés pour la journée car la neige et les rafales réduisaient la visibilité dans la capitale.

L’Assemblée législative devait siéger pour la première fois depuis que le premier ministre libéral, Dwight Ball, a annoncé son intention de démissionner, le mois dernier. Le chef libéral restera en poste jusqu’à ce que son parti choisisse un nouveau chef. M. Ball a aussi indiqué qu’il resterait député de Humber-Gros Morne jusqu’au prochain scrutin provincial qui, en vertu de la loi, doit avoir lieu 12 mois après l’assermentation du nouveau chef lorsque le premier ministre quitte son poste.

La tempête de lundi est la dernière d’une série dans la capitale, qui a reçu jusqu’ici entre 360 et 370 cm, alors que la moyenne pour toute l’année est de 335 cm.