Une Britannique veut soigner son fils autiste de 12 ans avec du pot canadien

LONDRES — Une Britannique qui soutient que son fils autiste a besoin d’huile de cannabis pour prévenir de dangereuses crises d’épilepsie demande aux autorités de lui rendre la marchandise qu’elle a récemment ramenée du Canada.

Charlotte Caldwell a déclaré que les autorités frontalières britanniques ont saisi l’huile infusée de marijuana quand elle est rentrée au pays lundi avec son fils autiste de 12 ans.

Mme Caldwell a déclaré en conférence de presse qu’elle retournerait au Canada et en achèterait davantage encore, parce que son fils a le droit d’obtenir son médicament antiépileptique dans son pays et dans son foyer.

La maman prévoyait rencontrer lundi après-midi des responsables du ministère de l’Intérieur (Home Office) dans l’espoir de récupérer l’huile de cannabis saisie, qui est interdite en Angleterre.