Une candidate à une investiture libérale dénonce le favoritisme et se retire

THORNHILL, Ont. – Une candidate s’est retirée de la course à l’investiture libérale en vue de l’élection partielle dans la circonscription de Markham-Thornhill, en Ontario, accusant le parti de favoriser une employée de haut rang du cabinet du premier ministre Justin Trudeau, Mary Ng.

Juanita Nathan a publié une déclaration jeudi soir, se disant «profondément déçue» que le parti n’ait pas tenu compte de ses doléances. Ses plaintes auprès de la direction du parti sont tombées dans les oreilles d’un sourd, a-t-elle ajouté.

Plus tôt cette semaine, elle avait affirmé que plus de 2000 personnes qu’elle a recrutées comme membres du parti ne pourront pas voter samedi parce que le parti a fixé rétroactivement la date limite d’inscription au 14 février — soit la veille du jour où elle a commencé à inscrire des noms dans le système.

Le premier ministre Trudeau a cherché à minimiser la controverse, jeudi, avant l’annonce du retrait de Mme Nathan, en laissant entendre que ce genre de plainte arrive fréquemment dans un processus d’investiture ouverte. Il a réitéré sa confiance envers la direction locale du parti.

L’organisation de Mme Ng a dit avoir appris la date limite en même temps que les autres candidats, le 20 février. Elle a affirmé avoir perdu plusieurs centaines de partisans recrutés en vue de l’assemblée d’investiture.

Un autre candidat, Nadeem Qureshi, a exprimé des inquiétudes semblables dans un journal local.

Selon un porte-parole du Parti libéral, Braeden Caley, tous les aspects du processus d’investiture ont respecté les règles nationales de la formation.

«Après l’annonce de John McCallum de son départ du Parlement, nous avons donné une période de cinq semaines pour permettre l’adhésion de nouveaux membres afin de leur permettre de participer à une investiture ouverte en compagnie des militants impliqués dans le parti depuis plusieurs mois ou même plusieurs années.»

Trois candidats demeurent en lice. L’élection partielle se déroulera le 3 avril.