Une coalition réclame une politique québécoise d’aménagement et d’urbanisme

QUÉBEC — Une centaine de politiciens, agriculteurs, entrepreneurs et écologistes, entre autres, convergeront mardi à Québec pour poser les jalons d’une éventuelle politique nationale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme — qu’ils réclament du même souffle.

L’organisation derrière la tenue de ce forum, l’alliance ARIANE, se désole que l’éclatement actuel des pratiques de développement du territoire occasionne des «incohérences» et mine la gestion de catastrophes naturelles, l’équité entre les collectivités ou encore la protection du patrimoine.

La coprésidente du forum, la médaillée olympique Sylvie Bernier, estime qu’en «brisant les silos» par une concertation en amont, la société civile tend à obtenir une plus grande écoute du gouvernement.

Ambassadrice des saines habitudes de vie pour Québec en Forme, Sylvie Bernier souligne que l’urbanisme et l’aménagement du territoire jouent un rôle non négligeable en matière de santé.

«Lorsqu’on parle, par exemple, de la mise en place de trottoirs, de pistes cyclables sécuritaires, de l’ajout de transport collectif, de contrer les déserts alimentaires, d’avoir accès physiquement et économiquement à des aliments sains, ça a un impact direct sur ce qu’on appelle les déterminants sociaux de la santé», a-t-elle illustré, en entrevue téléphonique avec La Presse canadienne.

Elle partage la présidence du forum avec le président-directeur général du Conseil du patronat du Québec, Yves-Thomas Dorval, qui insiste pour sa part sur l’importance d’une vision d’ensemble puisque les entreprises profiteraient selon lui de la prévisibilité d’une politique nationale.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie