Une collision entre deux rames de métro fait un mort et plusieurs blessés au Mexique

MÉXICO — Une collision entre deux rames de métro a fait un mort et au moins 57 blessés à Mexico, au Mexique, samedi.

La mairesse Claudia Sheinbaum a précisé sur son compte Twitter que l’accident a eu lieu sur la ligne 3 du métro de la capitale du pays, sans toutefois émettre d’hypothèse concernant la cause de cet incident.

La collision s’est produite entre les stations Potrero et La Raza, selon Mme Sheinbaum.

La mairesse a ajouté que le bilan faisait état d’une victime et de 57 blessés, qui ont été transportés vers sept hôpitaux de la région. En fin d’après-midi, 26 personnes avaient reçu leur congé de l’hôpital.

Quatre personnes se sont notamment retrouvées coincées entre les deux rames, dont l’un des deux opérateurs impliqués. Ce dernier se trouverait dans un état critique.

Des dizaines de pompiers et de soldats se sont précipités dans les stations avoisinantes, tandis que de nombreuses ambulances ont été dépêchées sur les lieux pour prendre en charge les blessés.

Edgar Montiel, un électricien qui se trouvait à bord d’un des deux trains, a été chanceux, de son propre aveu. À la dernière minute, il a choisi de monter dans un des wagons à l’arrière de la rame, plutôt qu’à l’avant.

«On a entendu un bruit très fort, puis j’ai fermé mes yeux et j’ai senti les murs du wagon me projeter au sol», a-t-il raconté en entrevue avec l’Associated Press.

M. Montiel est donc resté couché au sol pendant un long moment, aux côtés d’autres passagers. Certaines personnes criaient pour exprimer leur douleur et demandaient de l’aide.

«Le train a perdu l’électricité et tout à coup il y a de la fumée qui est apparue. On ne pouvait plus du tout respirer», a ajouté le passager.

Selon M. Montiel, les personnes qui étaient à bord du même wagon que lui ont dû attendre environ 30 minutes avant de pouvoir évacuer. Des premiers répondants sont alors arrivés pour aider les gens à descendre.

Sur Twitter, le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a assuré que le gouvernement fédéral allait apporter son soutien aux autorités municipales pour gérer ce dossier.

L’accident survenu samedi n’est pas sans rappeler un autre incident survenu dans le métro de Mexico, en mai 2021, lorsqu’une section surélevée du système s’était effondrée, faisant 26 morts et près de 100 blessés.

Une enquête avait blâmé des failles dans la construction du réseau, et 10 anciens responsables avaient été inculpés d’homicide, de blessures et de dommages à la propriété.

Le métro de Mexico compte 226,5 kilomètres de voies et 195 stations. Il dessert en moyenne 4,6 millions de passagers par jour.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.