Une commémoration de l’attentat à la mosquée de Québec à l’échelle du pays

OTTAWA — Le gouvernement fédéral a décidé que le 29 janvier sera désormais la Journée nationale de commémoration de l’attentat à la mosquée de Québec et d’action contre l’islamophobie.

Le ministre du Patrimoine Steven Guilbeault a annoncé cette mesure à la veille du quatrième anniversaire de la sanglante attaque.

Six personnes avaient été tuées et 19 autres blessés par un homme armé qui avait fait irruption dans le Centre culturel islamique de Québec.

Selon M. Guilbeault, les Canadiens ont «l’obligation de [se] souvenir de ces victimes et la responsabilité de contrer la discrimination et de continuer à bâtir un Canada plus inclusif».

De nombreux groupes, comme le Conseil national des musulmans canadiens, avaient exhorté le gouvernement à désigner le 29 janvier pour souligner les pertes de vie survenues lors de l’attentat et le travail qu’il reste à accomplir avant d’éliminer la haine et le racisme.

De son côté, le premier ministre du Québec François Legault compte enregistrer un message en vue de la commémoration. Il a toutefois dit qu’il ne voulait pas tomber dans un débat sur l’islamophobie. «Il y a des personnes racistes au Québec. Il y a des personnes intolérantes. C’est inacceptable», a-t-il lancé.

Laisser un commentaire