Une cour suspend la prolongation du vote par correspondance au Wisconsin

MADISON, Wis. — Une cour d’appel fédérale a temporairement suspendu une prolongation de six jours pour l’envoi des votes par correspondance dans le Wisconsin, une victoire momentanée pour les républicains et le président Donald Trump dans un État crucial.

Si la décision n’est pas infirmée, les bulletins de vote devront être reçus à 20h, le jour du scrutin. Un juge d’un tribunal inférieur avait prolongé la date limite jusqu’au 9 novembre. Les démocrates veulent une prolongation, car ils s’attendent à ce qu’un nombre inhabituellement d’électeurs votent par correspondance.

La décision suspend cette mesure en attendant que la Cour d’appel du 7e circuit ou la Cour suprême des États-Unis examine la cause et en juge autrement.

La Cour d’appel a n’a pas précisé les motifs de son jugement.

Les responsables électoraux de l’État prévoient que jusqu’à 2 millions de personnes, trois fois plus que lors de n’importe quelle élection précédente, voteront par correspondance à cause de la pandémie de COVID-19.

Si la première décision est maintenue, l’annonce du nom du vainqueur dans le Wisconsin pourrait être retardée de plusieurs jours.

Les républicains ont fait valoir que les règles actuelles permettaient aux gens d’avoir amplement de temps pour obtenir et envoyer leur bulletin de vote.

En 2016, Donald Trump a remporté le Wisconsin par moins d’un point de pourcentage — moins de 23 000 voix. Les observateurs s’attendent à une nouvelle course serrée, mais si les sondages donnent actuellement une légère avance à son adversaire Joe Biden.

Laisser un commentaire
Les plus populaires