Une éclosion de syphilis est déclarée en Nouvelle-Écosse

HALIFAX — La Nouvelle-Écosse déclare une éclosion provinciale de syphilis après avoir constaté une augmentation du nombre de cas l’an dernier.

Les responsables de la santé publique ont déclaré lundi qu’il y avait eu 82 cas enregistrés en 2019, contre 50 en 2018 et 38 en 2017.

L’année dernière, 20 pour cent des cas enregistrés touchaient des femmes, contre 10 pour cent l’année précédente.

La maladie bactérienne est une infection sexuellement transmissible et peut être contractée par des relations sexuelles anales, orales ou vaginales non protégées.

La Dre Gaynor Watson-Creed, médecin-hygiéniste en chef adjointe pour la Nouvelle-Écosse, affirme que les pratiques sexuelles à moindre risque et le dépistage de la syphilis peuvent aider à contrôler le nombre d’infections.

La maladie peut être traitée avec des antibiotiques, mais les stades ultérieurs de la syphilis peuvent avoir de graves répercussions sur le cerveau, le cœur et d’autres organes, et peuvent même entraîner la mort.

La dernière éclosion de syphilis dans la province avait été déclarée dans la région d’Halifax en 2009, atteignant un sommet en 2013 avec 84 cas cette année-là.

Les plus populaires