Une école secondaire du Cap-Breton choisit de ne plus utiliser le nom Redmen

HALIFAX — Une école secondaire du Cap-Breton a décidé de ne plus appeler son équipe de hockey les Redmen, devenant la dernière en date à avoir abandonné le nom après que l’Université McGill eut fait de même plus tôt cette année.

L’école secondaire Riverview, située à Coxheath, tout près de Sydney en Nouvelle-Écosse, a annoncé son intention de changer le nom cette semaine, après près de 50 ans, reconnaissant qu’il pouvait être considéré comme offensant.

«L’histoire du nom « Riverview Redmen », au début, ne faisait pas référence aux peuples des Premières Nations, mais plutôt à la couleur du maillot et aux chaussettes rappelant des cannes en bonbon», a indiqué par communiqué Michelle MacLeod, porte-parole du Centre régional de l’éducation Cape Breton-Victoria.

«Au début, lorsque le nom a été créé, un processus de consultation a eu lieu avec les dirigeants de nos communautés des Premières Nations. À cette époque, le nom n’a pas été jugé offensant.»

À l’école secondaire de la Nouvelle-Écosse, les discussions se poursuivent depuis plus d’un an.

Le processus de changement d’image commencera à l’automne 2019 pour toutes les équipes sportives de l’école et un nouveau nom d’équipe sera choisi lors de la consultation — un processus qui inclura la communauté et les étudiants.

Le premier ministre néo-écossais, Stephen McNeil, qui est également ministre responsable des Affaires autochtones, s’est félicité de cette décision.

«Je pense que cela montre une génération de jeunes Néo-Écossais qui se soucie de la sensibilité de tous les citoyens et qui veut s’assurer que les noms sont inclusifs et reflètent la réalité d’aujourd’hui», a déclaré M. McNeil à Halifax.

En avril, l’Université McGill de Montréal a annoncé qu’elle abandonnait immédiatement le nom Redmen pour ses équipes sportives masculines.