Une entente a été conclue après une plainte d’une fillette transgenre

WINNIPEG – Une plainte pour discrimination a été réglée entre une école de Winnipeg et la famille d’une élève transgenre qui n’avait pas le droit d’utiliser la salle de bain des filles.

L’école de la division scolaire River East Transcona (RETSC) a déclaré dans un communiqué que les détails du règlement étaient confidentiels.

La famille de Bella Burgos a déposé la plainte en 2014, alléguant que la division scolaire avait agi de façon discriminatoire envers la fillette de huit ans.

Ils affirment qu’un parent de l’école Joseph Teresa a confronté la petite fille et lui a dit de ne pas utiliser les toilettes pour filles et que les responsables de l’école ont approuvé cette position par la suite.

La famille a ensuite déménagé en Colombie-Britannique et l’audience était prévue pour juillet.

La division scolaire dit qu’elle a été la première dans la province, plus tôt cette année, à publier des directives à son personnel sur l’identité sexuelle mettant l’accent sur les droits des élèves et du personnel transgenre.

«Cela a été un processus très éclairant», a dit Kelly Barkman, la directrice de la division scolaire, dans le communiqué. «Nous sommes très fiers de ce qui a été accompli de façon collective».

La mère de Bella, Elizabeth Burgos, a dit dans une déclaration que l’objectif de la famille avait été de s’assurer d’une meilleure connaissance des droits des transgenres.