Une entente de principe a été conclue, mercredi, au Marriott Château Champlain

MONTRÉAL – La Fédération du commerce de la Confédération des syndicats nationaux (FC-CSN) a annoncé la conclusion d’une entente de principe entre le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Marriott Château Champlain et la direction de cet hôtel de Montréal.

L’accord en question a été obtenu mercredi et il couvre une période de quatre ans.

Il prévoit des hausses salariales de trois pour cent au cours des trois premières années ainsi qu’une augmentation de quatre pour cent pour l’année restante.

Le trésorier de la FC-CSN, Michel Valiquette, a soutenu que des avancées ont également été enregistrées par rapport aux indemnités de départ et de vacances sans entrer davantage dans les détails.

M. Valiquette a indiqué que, de toute évidence, la partie patronale a constaté que les «revendications (mises de l’avant par le camp syndical) étaient sérieuses et légitimes».

Dans un communiqué émis par la Fédération du commerce de la Confédération des syndicats nationaux mercredi soir, il est possible de lire que l’entente de principe sera présentée «prochainement» aux employés concernés pour qu’ils puissent se prononcer à son sujet.

Cet accord a été conclu deux jours à peine avant la tenue prévue d’un débrayage massif dans le secteur de l’hôtellerie.