Une explosion dans une raffinerie à T.-N.-L. fait huit blessés

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Selon les autorités, cinq des huit travailleurs blessés par une explosion dans une raffinerie de Come By Chance, à Terre-Neuve-et-Labrador ont dû être transportés d’urgence par voie aérienne vers la capitale de la province.

La caporale de la GRC, Jolene Garland, n’a pas fourni de détails sur l’état de santé des patients, se limitant à dire que ceux qui ont été transférés avaient besoin de «plus d’attention médicale», ce qui ne pouvait pas leur être fourni dans la région de Clarenville.

Afin de permettre à deux appareils d’atterrir et de récupérer les patients, la GRC a dû fermer le stationnement d’un supermarché Sobeys vers 20h00, vendredi. 

La cause de l’explosion et de l’incendie qui s’en est suivi à l’intérieur de la raffinerie située à 150 kilomètres à l’ouest de Saint-Jean demeure sous enquête. La police et l’organisme provincial qui supervise la santé et la sécurité au travail se penchent sur le dossier.

Jim Stump, président du raffinage chez Braya Renewable Fuels qui possède l’usine en question, a publié un communiqué samedi indiquant que son équipe était sur place et offrait sa collaboration aux enquêteurs afin de s’assurer de «prévenir d’autres incidents du genre dans le futur».

La raffinerie, qui est un employeur majeur dans la région, a déjà été une usine de production de pétrole avant d’entreprendre un processus de conversion vers le diesel renouvelable et le carburant d’avion durable.

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.