Une explosion d’origine inconnue fait sept blessés en plein coeur de Lyon

LYON, France — Une explosion «de faible intensité» a ébranlé vendredi une rue piétonne animée de Lyon, en France, blessant sept personnes touchées par les éclats de verre d’une glacière réfrigérée dans une boulangerie, a précisé un responsable local.

Kamel Amerouche, chef du service de la communication interministérielle auprès du préfet de la région, a déclaré à l’Associated Press que les victimes avaient été blessées à la jambe et que leur vie n’était pas en danger.

Le bureau antiterroriste français a ouvert une enquête sur l’explosion et le procureur antiterrorisme, Rémy Heitz, s’est rendu à Lyon. Le ministre de l’Intérieur était également sur place et des soldats ont rapidement sécurisé la zone.

Les médias français ont cité le maire du deuxième arrondissement de Lyon, Denis Broliquier, affirmant qu’une image de l’homme qui avait déposé une valise ou un sac suspect avait été captée par des caméras de surveillance. Deux chaînes de télévision, BFMTV et CNews, ont montré l’image floue d’un homme à bicyclette qui, selon eux, serait celle du suspect.

Le maire Broliquier a déclaré à BFMTV que lui-même était arrivé peu de temps après l’explosion, à 17 h 30, dans une succursale de la chaîne de boulangeries Brioche dorée de la Presqu’île, le quartier central de Lyon, entre le Rhône et la Saône, les fleuves qui traversent la troisième ville de France.

«Ce que j’ai vu, c’est une glacière réfrigérée à la Brioche dorée, dont les fenêtres avaient été brisées. Ce sont les vitres (…) qui ont blessé superficiellement les personnes qui se trouvaient à un, deux ou trois mètres», a déclaré le maire de l’arrondissement. «Mais le frigo lui-même n’a pas été endommagé, ce qui signifie que l’engin était de faible puissance», a déclaré M. Broliquier, minimisant ainsi l’incident. «Ce n’est pas l’apocalypse (…) Il n’y a pas de danger. Il n’y a aucun risque.»

Le maire a ajouté que les autorités avaient bouclé la rue, mais elles n’avaient pas fait évacuer les résidants. Les autorités ne confirmaient pas les informations des médias français selon lesquelles l’explosion aurait été causée par un colis piégé.

Le président français, Emmanuel Macron, a parlé d’une «attaque», lors d’une interview en direct sur les élections européennes, qui ont lieu dimanche. Le président Macron et le maire Broliquier ont eu une pensée pour les blessés, dont certains ont été emmenés à l’hôpital et d’autres sont rentrés chez eux.

Jean-Pierre, qui vit au-dessus de la boulangerie et n’a pas donné son nom de famille, a déclaré à BFMTV que le bruit de l’explosion avait été «assourdissant» mais que les murs n’avaient pas tremblé. Il a raconté qu’une fenêtre s’était brisée et qu’il y avait des débris dans la rue.

Lyon est l’hôte cette semaine d’un tournoi de tennis de l’ATP. Par ailleurs, le tournoi de football féminin de la Coupe du monde doit commencer en France le 7 juin; Lyon accueillera les demi-finales de ce tournoi, puis la finale le 7 juillet.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a indiqué dans un gazouillis qu’il avait adressé «des consignes de vigilance à l’ensemble des préfets pour renforcer la sécurité des sites accueillant du public et des événements sportifs, culturels et religieux».

Le premier ministre français, Édouard Philippe, a annulé sa participation à un rassemblement partisan à Paris en vue des élections européennes de dimanche.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire