Une expo en plein air rend hommage aux pionnières des droits des femmes

WINNIPEG – Une exposition en plein air composée de portraits de femmes ayant brisé les barrières entre les sexes au Canada sera présentée dans deux villes canadiennes.

Les oeuvres faites de glace et de neige pourront être admirées dans le cadre du Festival du voyageur de Winnipeg et sur la patinoire du canal Rideau à Ottawa, sous le pont de la rue Bank.

Intitulée «Laissez-les hurler: 100 ans de lutte pour les droits des femmes», l’exposition comprend notamment des images de la suffragette manitobaine Nellie McClung et de l’ancienne gouverneure générale Adrienne Clarkson.

Le projet a été conçu conjointement par le Musée canadien des droits de la personne à Winnipeg ainsi que Bibliothèque et Archives Canada.

L’exposition est constituée de reproductions et de photographies de Yousuf Karsh, Barbara Woodley et Bryan Adams.

Un cadre vide rappelle aux visiteurs que beaucoup de travail reste à faire en matière de droits des femmes.

Le Canada célèbre cette année le 100e anniversaire du droit de vote des femmes, le Manitoba ayant été la première province à adopter le suffrage féminin en 1916.

Le titre de l’exposition est tiré d’une phrase connue de Mme McClung: «Il ne faut jamais battre en retraite, ne jamais s’expliquer ni jamais s’excuser. Faites ce que doit, et laissez-les hurler.»