Une femme est condamnée à la prison à perpétuité pour le meurtre de son mari

PERCÉ, Qc – Johanne Johnson a été condamnée à la prison à perpétuité pour le meurtre non prémédité de son mari James Dubé, survenu en avril 1998 à Grande-Rivière, en Gaspésie.

La juge Michèle Lacroix a rendu cette sentence mercredi matin au palais de justice de Percé.

Johanne Johnson devra purger au moins onze ans de pénitencier avant de pouvoir demander une libération conditionnelle.

Cette dernière devra aussi respecter une interdiction à perpétuité de possession d’arme à feu et une obligation de fournir des échantillons sanguins pour des raisons d’analyse génétique.

Son avocat, Rodrigue Beauchesne, a déjà signifié qu’il en appellera du verdict ainsi que de la sentence et qu’il demandera que sa cliente soit remise en liberté.

Le jury de cinq hommes et sept femmes avait rendu un verdict de culpabilité samedi dernier après trois jours de délibération.