« Une heure pour la Terre »: des millions de citoyens éteignent les lumières

MONTRÉAL — Des millions de personnes partout dans le monde ont manifesté, encore cette année, leur solidarité à l’occasion de l’événement « Une heure pour la Terre».

« Une heure pour la Terre » est un mouvement populaire qui incite les collectivités à éteindre leurs lumières pendant une heure «pour susciter des conversations sur l’urgence de protéger la planète» selon le Fonds mondial pour la nature (WWF) qui est à l’origine de cette manifestation citoyenne.

Ainsi, de 20h30 à 21h30 samedi, les citoyens étaient invités à éteindre toutes les lumières non essentielles.

À Montréal, la mairesse Valérie Plante a indiqué sur son compte Twitter que l’hôtel de ville de Montréal avait été plongé dans le noir, car «chaque geste compte dans la lutte aux changements climatiques».

Aux États-Unis, de nombreux monuments et bâtiments ont été plongés dans l’obscurité, dont l’Empire State Building à New York.

Selon le site Web du WWF Hong Kong, plus de 3 000 entreprises de Hong Kong se sont inscrites à l’événement cette année.

« Une heure pour la Terre » a débuté en Australie en 2007. En 2008, l’événement s’est répandu dans la plupart des pays.

Les plus populaires