Une jeune femme accusée d’avoir lancé une chaise depuis un haut balcon

TORONTO — Une femme de 19 ans qui aurait jeté une chaise depuis le balcon d’un gratte-ciel du centre-ville de Toronto s’est rendue à la police pour faire face à plusieurs accusations, mercredi, après que la vidéo de l’incident eut été largement diffusée en ligne.

La police avait lancé un appel public à l’aide pour identifier la femme après que le clip eut suscité l’indignation plus tôt dans la semaine.

L’agent David Hopkinson a déclaré que la police avait reçu de nombreuses informations sur l’incident.

Marcella Zoia, de Toronto, fait face à des chefs d’accusation de méfait ayant mis en danger la vie d’autrui, d’atteinte à la propriété d’une valeur de moins de 5000 $ et de nuisance publique.

Son avocat a déclaré qu’elle était embarrassée et comprenait la colère publique générée par le présumé incident.

«Elle aurait voulu que cela ne se soit jamais produit», a déclaré Greg Leslie aux journalistes après la libération sous caution de sa cliente. «Bien sûr, elle n’aurait jamais voulu blesser qui que ce soit.»

La police a déclaré que l’incident avait eu lieu samedi, alors que la femme aurait jeté une chaise et d’autres objets depuis le balcon d’un condo donnant sur une autoroute importante.

Les enquêteurs ont indiqué que la chaise était tombée devant l’immeuble et qu’aucun blessé n’avait été signalé.

L’agent Hopkinson a ajouté que l’appartement depuis lequel les meubles auraient été jetés était utilisé comme «bien locatif à court terme». Il n’a toutefois pas précisé par le biais de quelle entreprise il avait été loué.

Airbnb a annoncé mercredi avoir contacté la police de Toronto et offert son soutien à l’enquête.

La compagnie a souligné qu’elle n’avait aucune preuve que la femme était une utilisatrice d’Airbnb, mais elle a tout de même suspendu le compte d’une personne ayant une réservation dans cet immeuble en attendant d’avoir plus de détails.

«Nous demeurons scandalisés par le mépris flagrant pour la sécurité d’autrui présenté dans la vidéo», a dit la compagnie dans un communiqué.

Le maire de Toronto, John Tory, a déclaré que de tels gestes ne pouvaient être tolérés.

«Ce n’était pas simplement une blague qui a mal tourné», a-t-il soutenu. «C’était un comportement grossièrement irresponsable qui aurait pu causer des blessures graves et la mort.»

Dans la même catégorie