Une journée de réflexion sur la sécurité ferroviaire aura lieu à Edmundston

PETIT-ROCHER, N.-B. – Des intervenants municipaux du Québec et du Nouveau-Brunswick se pencheront l’automne prochain sur la circulation des matières dangereuses sur les voies ferrées.

Une journée de réflexion sur la sécurité ferroviaire aura lieu le 4 novembre à Edmundston, au Nouveau-Brunswick.

On fera alors le point sur les améliorations apportées en matière de sécurité depuis la tragédie de Lac-Mégantic, qui a fait 47 morts, et sur les lacunes toujours existantes.

Cette journée est organisée conjointement par l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) et l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

Selon le maire de Richibucto et président de l’AFMNB, Roger Doiron, de nombreuses préoccupations demeurent, particulièrement dans le contexte des municipalités de petites et moyennes tailles comme celles du Nouveau-Brunswick et de l’est du Québec.

Il croit que cette journée favorisera les interactions et les échanges soutenus entre les élus, les premiers répondants, les coordonnateurs des mesures d’urgence, les responsables provinciaux et fédéraux et les acteurs du secteur du transport ferroviaire.