Une loi spéciale force le retour au travail de milliers de professeurs en Ontario

TORONTO — L’Ontario a adopté, dimanche, une loi spéciale forçant le retour au travail des enseignants de ses collèges, en grève depuis cinq semaines.

Le gouvernement libéral avait fait une première approche pour faire adopter la loi jeudi soir, après que des pourparlers entre les directions des collèges et le syndicat des professeurs eurent atteint une impasse.

Le consentement unanime de tous les partis politiques était toutefois nécessaire et le NPD a refusé de donner son aval à la mesure législative. Le gouvernement a donc déposé le projet de loi vendredi.

Le texte a été débattu pendant la fin de semaine. Le NPD a fait valoir qu’une telle loi brimait les droits des travailleurs et que les libéraux se rabattaient sur un retour forcé au travail après avoir échoué à convaincre les deux parties à négocier une entente.

Les directions des collèges ont fait savoir que le retour en classe devrait se faire mardi.

Depuis le début de la grève des quelque 12 000 professeurs, le 15 octobre, environ 500 000 étudiants ont été privés de cours.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie