Une marche pour sensibiliser la population à la vague de suicides à Woodstock

WOODSTOCK, Ont. – Des centaines d’élèves ont quitté leur classe, mardi, pour participer à une marche afin de sensibiliser la population à une vague de suicides survenue dans leur municipalité du sud-ouest de l’Ontario.

Selon la police de Woodstock, cinq jeunes âgés de 19 ans et moins ont mis fin à leurs jours depuis la fin du mois de février.

Le chef de police a indiqué que pendant la même période, 36 personnes avaient exprimé des pensées suicidaires ou avaient fait des tentatives de suicide dans le comté d’Oxford, qui couvre Woodstock et sept autres communautés.

Les autorités de la région disent travailler de concert pour s’assurer qu’elles disposent des ressources nécessaires pour gérer l’augmentation des appels aux lignes téléphoniques d’urgence. Mais les élèves de l’école secondaire affirment qu’ils ne ressentent pas les effets de telles mesures.

Les élèves sont sortis de l’école vers 9 h, mardi, pour se diriger vers la place centrale de la ville. Ils ont utilisé les médias sociaux pour demander plus de lits d’hôpital et plus de personnel spécialisé en gestion de crise.

Un représentant du conseil scolaire n’a pas rappelé La Presse Canadienne pour commenter la nouvelle.