Une masse d’air arctique balaiera les États-Unis cette semaine

ATLANTA — Une masse d’air arctique balaiera les États-Unis au cours des prochains jours, ce qui rendra les déplacements périlleux pendant la période des Fêtes, préviennent les météorologues.

«Nous anticipons des températures bien en-deçà des normales, et même potentiellement des records de froid d’ici à Noël», a dit le météorologue Zack Taylor, du Service national météorologique des États-Unis.

Cette vague de froid arrive au moment où des milliers de clients sont toujours privés d’électricité en Nouvelle-Angleterre, principalement au Vermont et dans le Maine, après le passage d’une tempête qui a déposé jusqu’à 60 centimètres de neige en certains endroits, selon le site poweroutage.us.

Il devrait faire -11 degrés Celsius à Jackson, au Mississippi, jeudi soir, et environ -15℃ à Nashville, au Tennessee, selon le service météorologique.

Une autre agence fédérale américaine, le Weather Prediction Center, prédit des «températures frigides» du nord des Rocheuses et des grandes plaines jusqu’au Midwest d’ici le milieu de la semaine. Le froid se propagera ensuite jusqu’à la côte du golfe du Mexique, avant de toucher l’est du pays vendredi et au cours de la fin de semaine.

Le mercure devrait chuter à -10,5℃ vendredi soir à Atlanta et à environ -1,5℃ la veille de Noël.

Il n’y aura pas de Noël blanc en Floride, mais les météorologues prédisent du temps exceptionnellement froid pendant la fin de semaine.

Dans le nord de l’État, dans des villes comme Jacksonville, Tallahassee et Pensacola, le mercure oscillera entre -3℃ et 4℃ autour de Noël.

Dans le nord-est, les entreprises de services publics ont fait venir des travailleurs d’autres États, mais le travail est ralenti par les routes glissantes et les conditions périlleuses.

La police de la Nouvelle-Angleterre a répondu à des centaines d’appels d’accidents ou de pertes de contrôle pendant la fin de semaine. La police de l’État du Maine témoigne de près de 200 accidents depuis vendredi soir. On ne rapporte que des blessés légers.

Les dirigeants du Vermont planifient des refuges d’urgence pour permettre aux sinistrés de se réchauffer en cas de besoin. Certains clients pourraient ne pas être rebranchés avant encore quelques jours.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.