Une mère et quatre de ses enfants perdent la vie dans un incendie en Ontario

BIG TROUT LAKE, Ont. — Une mère et quatre enfants sont morts à la suite d’un incendie survenu sur le territoire d’une Première Nation dans le nord de l’Ontario, ont indiqué les autorités, jeudi.

Un porte-parole du chef et du conseil de Kitchenuhmaykoosib Inninuwug, aussi connu sous le nom de Big Trout Lake, situé à 600 kilomètres au nord de Thunder Bay, a dit que l’incendie s’était déclenché jeudi matin.

Sam McKay a dit que les victimes étaient une mère célibataire et quatre de ses enfants. Les enfants étaient respectivement âgées de six, sept, neuf et douze ans.

Les enquêteurs ne sont pas encore arrivés sur les lieux de la tragédie, a-t-il ajouté. On ignore donc les causes de l’incendie.

Selon lui, l’entière collectivité qui compte environ 1000 habitants est déchirée par le drame.

Le grand chef Alvin Fiddler de la nation Nishnawbe Aski a indiqué qu’une équipe de crise et du personnel de soutien psychologique seront dépêchés sur les lieux.