Une ministre albertaine démissionne après des vacances à Hawaï à Noël

EDMONTON — Face à l’indignation citoyenne, le premier ministre de l’Alberta a finalement sévi, lundi, contre les ministres et membres de son personnel politique qui ont récemment voyagé à l’étranger pendant la pandémie de COVID-19.

Trois jours après avoir pris le blâme pour un certain flou dans les directives officielles, Jason Kenney a écrit lundi sur Facebook qu’il acceptait la démission de la ministre des Affaires municipales, Tracy Allard, et qu’il avait demandé à son chef de cabinet, Jamie Huckabay, de démissionner.

D’autres membres d’arrière-ban de son caucus conservateur qui sont allés au soleil pendant les vacances des Fêtes ont été dépouillés de leurs responsabilités. Jeremy Nixon n’est plus secrétaire parlementaire de la société civile et Jason Stephan ne siégera plus au sein du comité du Conseil du Trésor. 

Les députés Tanya Fir, Pat Rehn et Tany Yao ont également perdu leurs responsabilités au sein de comités législatifs.

M. Kenney explique dans un communiqué qu’il a entendu la colère de l’opinion publique ces derniers jours et qu’il a décidé d’agir. 

«En voyageant à l’étranger pendant les vacances, ces personnes ont fait preuve d’un jugement extrêmement médiocre», a écrit M. Kenney lundi. «Les Albertains ont tout à fait le droit de s’attendre à ce que ceux qui occupent des postes de confiance soient tenus de respecter une norme de conduite plus élevée pendant la pandémie de COVID-19.

«Des millions d’Albertains ont fait de réels sacrifices au cours des 10 derniers mois pour se protéger mutuellement. Ils ont raison d’être en colère contre ceux qui occupent des postes de direction qui partent en vacances à l’extérieur du pays.»

Il y a trois jours, M. Kenney avait annoncé qu’il ne sanctionnerait pas ces députés parce que ce qu’ils faisaient était légal, quoiqu’inconvenant, puisque son gouvernement demandait aux Albertains d’éviter les voyages non essentiels et les rassemblements.

«Vendredi dernier, j’ai pris le blâme pour ne pas avoir été suffisamment clair avec les membres du caucus et d’autres personnes qui occupent des postes de direction, pour qu’ils ne voyagent pas à l’étranger. Au cours du week-end, j’ai écouté les Albertains qui ont clairement exigé des conséquences réelles pour ces actions.»

La ministre démissionnaire des Affaires municipales, Tracy Allard, faisait partie du comité ministériel restreint sur la pandémie, autour de M. Kenney. Elle a passé Noël avec son mari et leur fille à Hawaï — une «tradition familiale annuelle», a-t-elle expliqué. En fin de semaine, des citoyens outrés ont redécoré l’extérieur de son bureau de circonscription de Grande Prairie avec des guirlandes hawaïennes, notamment.

C’est le ministre des Transports, Ric McIver, qui s’occupera du portefeuille des Affaires municipales à titre intérimaire, a indiqué M. Kenney lundi. 

Laisser un commentaire