Une minute de silence pour la préposée Victoria Salvan, décédée du coronavirus

MONTRÉAL — La préposée aux bénéficiaires Victoria Salvan, qui est décédée du coronavirus, sera honorée vendredi lorsque plusieurs de ses collègues observeront une minute de silence.

Les travailleurs du CHSLD Grace Dart, situé dans l’est de Montréal, où elle travaillait, observeront cette minute de silence et ils espèrent que les collègues d’autres établissements au Québec feront de même en son honneur.

Mme Salvan, une préposée aux bénéficiaires qui avait 28 années d’expérience, est la première préposée à être décédée du coronavirus au Québec. Elle est décédée le 17 avril et elle était encore au travail, à peine quelques jours avant.

La minute de silence sera observée vendredi à 14h.

Mme Salvan était membre du SCFP, qui est affilié à la FTQ.

Le président de la section locale du Syndicat canadien de la fonction publique, Jonathan Deschamps, a rapporté qu’elle avait même fait plusieurs quarts de travail supplémentaires par dévouement pour les résidants du CHSLD. 

M. Deschamps invite particulièrement les membres de son syndicat du CIUSSS (Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux) de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal pour qu’ils se joignent à leurs collègues du Centre d’hébergement et de soins de longue durée Grace Dart.

Mais le SCFP a dit jeudi qu’il souhaitait que le mouvement soit plus large encore et qu’il touche d’autres CISSS et CIUSSS, en hommage au dévouement des préposés aux bénéficiaires et de tous ces travailleurs sur la ligne de front.

M. Deschamps affirme que les employés ont besoin de se recueillir, car ils traversent une période particulièrement éprouvante et qui n’est pas terminée.

Le grand syndicat affilié à la FTQ a aussi créé un symbole pour les réseaux sociaux: l’illustration d’un coeur avec deux ailes et l’inscription du mot «essentiels», qui fait référence aux travailleurs qui sont sur la ligne de front. L’image est disponible sur sa page Facebook, afin de participer à cette commémoration de façon virtuelle.