Une nouvelle sénatrice métis représentera l’Ontario à la Chambre haute

OTTAWA — Une nouvelle sénatrice indépendante fera son entrée à la Chambre haute pour représenter l’Ontario. Il s’agit d’Yvonne Boyer, avocate, professeure et chercheure d’origine métisse. Elle deviendra ainsi la première sénatrice ontarienne à s’identifier comme autochtone.

Mme Boyer est présentement directrice associée au Centre de droit, politique et éthique de la santé à l’Université d’Ottawa et professeure de droit. Comme chercheure, elle s’est particulièrement intéressée aux liens entre la santé et le droit pour les Premières Nations, les Métis et les Inuits.

Le Sénat compte présentement 12 sièges vacants, dont un au Québec. Le comité consultatif indépendant chargé de faire une recommandation au premier ministre recevra les prochaines candidatures jusqu’au 3 avril.

La nomination de Mme Boyer portera à 44 le nombre de sénateurs indépendants. La Chambre haute compte 33 sénateurs conservateurs, 12 libéraux et cinq sénateurs sans affiliation. Le Sénat compte en tout 105 sièges.