Une Ontarienne de 40 ans accusée dans une affaire de trafic de travailleurs mexicains

TORONTO — Une femme de 40 ans a été accusée en Ontario dans le cadre d’une enquête en cours sur la traite de personnes — des travailleurs mexicains.

Selon la police de Toronto, l’enquête avait débuté en avril, à la suite d’informations selon lesquelles une femme aurait recruté des ressortissants mexicains en leur promettant du travail et un logement au Canada.

À leur arrivée dans le pays, la femme aurait volé leurs documents de voyage, exploité leur statut d’immigration au Canada, facilité leur emploi et «saisi une part considérable» de leur salaire, selon la police. Elle aurait même agressé et menacé l’une des victimes.

Selon la police, des policiers ont exécuté deux mandats de perquisition à Toronto le 6 juillet et arrêté une femme de 40 ans. Elle fait face à plusieurs chefs d’accusation, dont trois de trafic de personnes et un chef d’agression.

La police a rencontré plus de 40 témoins et victimes potentielles, mais les enquêteurs croient qu’il pourrait y avoir plus de victimes encore. La police invite toute personne ayant des informations sur cette affaire à se manifester. 

———

Cette dépêche a été rédigée avec l’aide financière des Bourses de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.