Une Ougandaise dirigera l’agence de l’ONU qui lutte contre le sida

NATIONS UNIES, N.Y. — Le secrétaire général de l’ONU a choisi l’Ougandaise Winnie Byanyima pour diriger l’agence des Nations unies chargée de lutter contre l’épidémie de sida.

Elle remplacera Michel Sidibé, qui a quitté son poste en mai à la suite d’allégations selon lesquelles il aurait mal géré les allégations d’agressions sexuelles au sein de l’ONUSIDA.

Le porte-parole de l’ONU, Stephane Dujarric, a annoncé mercredi la nomination de Mme Byanyima, qui dirige actuellement Oxfam International, une grande organisation d’aide au développement.

Dans un courriel adressé au personnel d’Oxfam, Mme Byanyima explique qu’elle a des raisons «très personnelles» d’avoir accepté ce poste: la perte de son frère Bernard et de nombreux amis et parents atteints du sida, et le fait qu’elle est la tutrice «de plusieurs enfants devenus orphelins à cause du VIH/sida».

Elle estime que lutter contre l’épidémie de sida «est un problème de justice sociale extrêmement important», en particulier en Afrique.

Avant de se retrouver à la tête d’Oxfam International, Mme Byanyima, âgée de 60 ans, a été diplomate et députée en Ouganda. Elle est également ingénieure en aéronautique.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire