Une panne informatique de la FAA perturbe les vols aux États-Unis

NEW YORK — Une panne informatique à la Federal Aviation Administration des États-Unis a perturbé les vols à travers le pays mercredi.

Les répercussions du problème ont été ressenties jusqu’aux aéroports de Montréal et de Toronto.

La FAA avait ordonné que tous les vols restent au sol jusqu’à 9 h, heure de New York. Cet ordre a été annulé un peu avant 9 h.

La Maison-Blanche a dit que rien ne permet de croire à une cyberattaque. Quoi qu’il en soit, la panne a mis en relief la dépendance de la plus importante économie de la planète envers un système informatique désuet appelé Notice to Air Missions System (NOTAM, ou système d’avis aux missions aériennes).

Avant de débuter un vol, les pilotes doivent consulter les NOTAMs, qui énumèrent différents problèmes potentiels pour les vols, de travaux de construction sur une piste à un risque de glace. Le système était auparavant téléphonique, mais a maintenant migré en ligne.

Le sytème NOTAM est tombé en panne tard mardi. Vers 11 h, heure de New York, mercredi matin, on recensait plus de 6000 vols retardés et un millier de vols annulés, selon le site FlightAware.

La plupart des retards étaient concentrés sur la côte est des États-Unis, mais le problème commençait à se propager vers l’ouest.

Au Canada, on a demandé aux voyageurs qui décollaient vers les États-Unis depuis Montréal et Toronto de vérifier le statut de leur vol avant de se rendre à l’aéroport.

Un porte-parole de l’aéroport international Pearson a témoigné de quelques vols retardés vers 7 h 30, heure locale. Air Canada a prévenu que la panne pourrait affecter ses opérations transfrontalières et a demandé à ses clients de se renseigner.

La FAA a annoncé mercredi matin que certaines fonctionnalités du NOTAM été rétablies, mais le service demeure limité.

Les vols européens à destination des États-Unis semblaient peu touchés par le problème.

La panne a débuté à 20 h 38, heure de New York, mardi soir, empêchant les pilotes de recevoir de nouveaux avis.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.