Une perquisition de l’UPAC a eu lieu à Terrebonne dans une résidence privée

MONTRÉAL – Une autre perquisition de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) a eu lieu à Terrebonne mardi matin dans une résidence privée.

Selon une source, il s’agit de la résidence de Daniel Bélec, le directeur de cabinet du maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille.

L’UPAC a de son côté précisé que cette plus récente perquisition était liée à la série ayant eu lieu à Terrebonne le 13 juillet dernier, elle-même liée avec l’octroi de contrats publics. Certains édifices municipaux avaient ainsi été visités par les policiers de l’UPAC.

L’administration de la ville de Terrebonne avait à ce moment indiqué qu’elle collaborait pleinement avec les agents de la force policière anticorruption.

Mardi, la perquisition avait pour but de recueillir de la preuve dans le cadre de l’enquête, a indiqué l’UPAC.

Aucune arrestation n’était prévue dans l’immédiat.