Montréal rend hommage au pompier Lacroix, décédé en allant sauver des vies

MONTRÉAL — La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le Service de sécurité incendie de Montréal ont rendu hommage au pompier Pierre Lacroix, décédé lors d’un sauvetage nautique dimanche soir.

Le pompier Lacroix, marié et père de deux enfants, est mort en devoir, dans un endroit qualifié d’«extrêmement dangereux» par le directeur du Service de sécurité incendie de Montréal, Richard Liebmann.

Les pompiers avaient été alertés vers 19h dimanche soir parce que deux personnes étaient en détresse dans une embarcation, à la dérive vers les rapides de Lachine, à l’ouest de Montréal, a relaté M. Liebmann, en conférence de presse lundi après-midi.

Le directeur Liebmann a expliqué que le bateau des pompiers a aussi chaviré et que tous sont passés dans les rapides proprement dits. Une fois les rapides passés, les deux personnes en détresse étaient saines et sauves, de même que trois des quatre pompiers.

Plusieurs équipes se sont mises à la recherche du pompier Lacroix, aidées par des hélicoptères de la Sûreté du Québec et du Service de police de la Ville de Montréal, en plus des Forces armées canadiennes, durant toute la nuit.

Son corps a été localisé dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3h, à l’aide d’une caméra. Il était coincé sous le bateau, mais c’était trop dangereux d’aller le chercher sur-le-champ, a indiqué le directeur Liebmann.

Il a fallu stabiliser le bateau, puis il a pu être ramené de façon sécuritaire. Son décès a été confirmé à l’hôpital.

Pour le directeur Liebmann, ce décès d’un autre pompier en devoir est «un sacrifice ultime». Les autres décès en devoir de pompiers à Montréal remontent à 2012 et 2006, a-t-il noté.

Le président du syndicat, l’Association des pompiers de Montréal, Chris Ross, a précisé que du soutien moral était fourni aux pompiers et aux familles.

La mairesse Plante a aussi parlé de «la grande famille du service des incendies» qui est touchée par le décès du pompier Lacroix. «Nous sommes extrêmement tristes d’avoir perdu un pompier en service qui a donné sa vie pour les autres.»

Une enquête a été ouverte quant à savoir ce qui s’est exactement passé dans le bateau des pompiers, a précisé le directeur Liebmann.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.