Une petite communauté de l’Î-P-É se mobilise pour aider une mère et ses triplés

TIGNISH, Î.-P.-É. — On dit qu’il faut tout un village pour élever un enfant, et une petite communauté de l’Île-du-Prince-Édouard incarne bien ce proverbe.

Les résidants de Tignish, une municipalité de 700 âmes située dans l’ouest de l’île, se bousculent pour aider Hayley Arsenault, une mère célibataire qui a donné naissance à des triplés le 5 janvier.

La communauté a créé un formulaire sur lequel les résidants s’inscrivent de jour en jour pour des «quarts de gardiennage» afin de prendre soin des petits Hogan, Rylan et Finn.

Parmi les gardiennes volontaires figurent Alice Mokler et ses deux soeurs, toutes des grands-mères à la retraite.

Mme Mokler a affirmé que ses soeurs et elle aimaient beaucoup nourrir et câliner les bébés, et qu’elles étaient déjà attachées aux triplés âgés d’un mois.

Hayley Arsenault a expliqué qu’elle avait demandé de l’aide sur les réseaux sociaux parce que sa mère retournait travailler et aurait moins de temps pour l’épauler. L’aide de la communauté donnera une certaine paix d’esprit à ses parents, a-t-elle expliqué.

Elle s’est dite très reconnaissante de toute l’aide offerte par ses voisins et a souligné qu’ils organisaient un événement bénéfice pour ses triplés et elle le 25 février.