Une pionnière de l’architecture, Blanche Lemco van Ginkel, meurt à l’âge de 98 ans

TORONTO — Une pionnière de l’architecture et de l’urbanisme au Canada, Blanche Lemco van Ginkel, est morte le 20 octobre dernier à l’âge de 98 ans à Toronto où elle vivait depuis quelques décennies.

Elle laisse dans le deuil ses deux enfants et un petit-fils.

Native de Londres, Mme Lemco van Ginkel a étudié après son arrivée en Amérique du Nord à l’Université McGill et à l’Université Harvard, aux États-Unis. 

Au cours de sa carrière, elle a pris part à un grand nombre de projets d’aménagement au Canada, notamment au port de Montréal et dans le secteur historique du vieux-Montréal. Elle a aussi été membre de l’équipe de planification d’Expo 67 à Montréal. 

Blanche Lemco van Ginkel a été membre fondatrice de l’Ordre des urbanistes du Québec, qui a créé le Prix Blanche Lemco van Ginkel en son honneur.

Elle a aussi enseigné pendant plus de 30 ans à l’Université de Montréal, à l’Université McGill, à l’Université de Toronto de même qu’aux États-Unis. 

Elle a été admise à l’Ordre du Canada en 2000 et elle a reçu de nombreux prix et reconnaissances de caractère professionnel ou académique lors de sa vie.

À la demande de Blanche Lemco van Ginkel, aucune cérémonie funéraire n’aura lieu.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.