Une Première Nation du N-B. veut pouvoir pêcher le crabe des neiges

EEL GROUND, N.-B. — Le chef de la Première Nation Eel Ground, dans le nord-est du Nouveau-Brunswick, exhorte le gouvernement fédéral à respecter les droits issus des traités et à laisser sa communauté pêcher le crabe des neiges.

Selon George Ginnish, la Première Nation attend depuis 20 ans de pouvoir jouir de ses droits aux moyens de subsistance.

Le conseil de bande a approuvé un traité concernant la pêche du crabe des neiges, a-t-il soutenu. M. Ginnish a dénoncé la saisie des pièges par le ministère des Pêches et Océans.

Un porte-parole du ministère a indiqué que le gouvernement avait réitéré son engagement à renouveler ses relations avec les peuples autochtones et souhaite progresser «dans un esprit de respect et de réconciliation».

En même temps, ajoute Barre Campbell, le ministère doit s’assurer que la Loi sur les pêches et les règlements sont respectés.

Le chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, presse le gouvernement fédéral à cesser la saisie des pièges et de collaborer avec la population d’Eel Ground.