Une première statue représentant de vraies femmes en préparation pour Central Park

RIDGEFIELD, Conn. — Une sculptrice militante travaille actuellement sur la première statue de femmes ayant réellement existé qui sera installée à Central Park, à New York, où les seules femmes ainsi honorées jusqu’à présent sont des personnages de fiction.

La vision de Meredith Bergmann pour la sculpture, choisie parmi 91 soumissions, rend hommage à trois pionnières des droits des femmes : Susan B. Anthony, Elizabeth Cady Stanton et Sojourner Truth. Tout en honorant leurs efforts spécifiques pour le suffrage des femmes, les droits civils des femmes et l’abolition de l’esclavage, Mme Bergmann espère que sa nouvelle oeuvre mettra aussi en lumière la nécessité de reconnaître les contributions des femmes.

«Ce monument a un message très ciblé», a-t-elle déclaré en entrevue dans son studio à Ridgefield, dans le Connecticut. «Le message est dans le fait que le monument lui-même existe, qu’il sera placé dans ce lieu précis.»

Sur les 23 statues de personnages historiques du célèbre parc public, aucune n’honore une femme. Il existe des statues de trois personnages féminins de fiction: Alice au pays des merveilles, la mère l’Oye et Juliette de William Shakespeare, qui apparaît avec Roméo.

Un moratoire avait été imposé sur l’érection de nouvelles statues à Central Park. Mais en 2014, un groupe bénévole à but non lucratif appelé Monumental Women, composé de défenseurs des droits des femmes, d’historiennes et de leaders communautaires, a décidé de briser ce qu’il a appelé le «plafond de bronze» et de développer une statue représentant de vraies femmes. Les bénévoles ont collecté 1,5 million $ US de fonds privés pour le monument de 14 pieds de haut, qui sera installé sur la promenade littéraire du parc. Son dévoilement est prévu pour le 26 août 2020, qui marque le 100e anniversaire du 19e amendement à la Constitution des États-Unis, qui consacrait le droit de vote des femmes.

«Il est normal que la première statue de vraies femmes à Central Park représente trois New-Yorkaises qui ont consacré leur vie à la défense des droits des femmes», a déclaré Pam Elam, présidente de Monumental Women, dans une déclaration écrite le mois dernier après l’approbation du projet par une commission de ville.

«Cette statue témoigne du pouvoir des femmes travaillant ensemble pour provoquer un changement révolutionnaire dans notre société. Elle invite les gens à réfléchir non seulement à ces femmes et à leur travail en faveur de l’égalité et de la justice, mais également à toutes les femmes monumentales qui nous ont précédées.»

Les plus populaires