Une région de la Colombie-Britannique déclare l’état d’urgence suite à la sécheresse

SECHELT, C.-B. — Une communauté de la Colombie-Britannique a déclaré l’état d’urgence local, lundi, alors que la sécheresse se prolonge et que la région risque de manquer d’eau potable.

Le district régional de Sunshine Coast, le district de Sechelt et la nation shíshálh ont annoncé que cette décision restreindra les utilisations commerciales non essentielles de l’eau, notamment pour les piscines et les brasseries, ainsi que les entreprises de béton, d’asphalte et de gravier.

Le communiqué indique que le système d’eau de Chapman court un «risque élevé» d’être épuisé en raison de la sécheresse, lui qui alimente environ 90% de la population de la région située à environ 70 kilomètres au nord de Vancouver.

La Sunshine Coast est l’une des nombreuses communautés de la Colombie-Britannique qui connaissent des conditions de sécheresse de niveau 5 — les plus sévères selon l’échelle de classification de la province.

Plusieurs semaines de temps anormalement chaud et sec ont desséché plusieurs parties de la Colombie-Britannique. À Gibsons et Sechelt, sur la Sunshine Coast, des records de chaleur quotidiens ont été battus dimanche.

Environnement Canada prévoit cependant de la pluie pour ces régions d’ici vendredi.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.