Une série de perquisitions liées aux stupéfiants en Montérégie et en Mauricie

MONTRÉAL — Des perquisitions liées au le trafic de stupéfiants ont été menées mercredi dans des municipalités de la Montérégie et de la Mauricie.

Plus de 80 policiers ont été déployés dans le cadre de cette opération de l’Escouade nationale sur la répression du crime organisé (ENRCO).

Treize résidences et trois commerces ont été visés par les policiers. Les perquisitions ont eu lieu à Saint-Jean-sur-Richelieu, Trois-Rivières, Nicolet, Chambly, Sainte-Anne-de-Sabrevois, Longueuil et Henryville.

Aucune arrestation n’a cependant été effectuée dans le cadre de cette opération. Ces perquisitions s’inscrivaient dans la foulée d’une enquête qui se poursuit toujours au sujet d’un important réseau de trafic de stupéfiants.

Ce réseau, principalement actif à Saint-Jean-sur-Richelieu, à Montréal et dans l’Outaouais, serait directement lié à des membres influents des Hells Angels.

Vendredi dernier, une perquisition a d’ailleurs été réalisée dans une propriété des Hells Angels situé à Saint-Cuthbert, dans la région de Lanaudière. L’endroit servirait de repaire aux Hells Angels du chapitre de Trois-Rivières.