Une soixantaine de pharmacies en Ontario offriront le dépistage de la COVID-19

TORONTO — Doug Ford a annoncé mercredi qu’une soixantaine de pharmacies en Ontario commenceront dès vendredi à procéder à des tests de dépistage de la COVID-19 auprès des personnes asymptomatiques.

Le premier ministre soutient que cette mesure réduira la pression sur les 147 cliniques d’évaluation, où de longues files d’attente se sont parfois formées au cours des dernières semaines. La soixantaine de pharmacies ne testeront, sur rendez-vous, que les personnes qui ne présentent aucun symptôme, pour éviter la transmission dans les commerces.

«Avec l’aide d’autant de partenaires, nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif d’effectuer 50 000 tests par jour afin d’enrayer la propagation de la COVID-19», a indiqué le premier ministre. La province affirme avoir traité depuis la veille 35 436 tests de dépistage. M. Ford a également annoncé mercredi que trois hôpitaux commenceront à proposer des tests de salive comme option moins invasive.

Cet accès élargi aux tests de dépistage fait partie du plan global de la province pour préparer le système de santé à une deuxième vague de COVID-19. La première étape de ce plan, annoncée mardi, consiste à vacciner massivement les Ontariens contre la grippe saisonnière. Le gouvernement Ford a dépensé 70 millions $ pour acheter 5,1 millions de doses du vaccin contre le virus de l’influenza — soit 700 000 doses de plus que l’année dernière. L’opposition estime que cela ne suffira pas à résoudre le nombre croissant de cas de COVID-19 dans la province.

Le gouvernement a aussi annoncé qu’il embaucherait 98 nouveaux inspecteurs du travail cet automne dans le cadre des efforts visant à empêcher la propagation de la COVID-19 sur les lieux de travail. Le ministre du Travail, Monte McNaughton, a déclaré que le recrutement commencera en octobre et coûtera 11,6 millions $. Les inspecteurs du travail ont le pouvoir de mettre fin au travail dangereux, d’ordonner aux employeurs de se conformer à la loi et d’intenter des poursuites.

L’Ontario a signalé mercredi 335 nouveaux cas de COVID-19 ainsi que trois nouveaux décès liés au virus. Selon la ministre de la Santé, Christine Elliott, 102 cas ont été signalés à Toronto, 79 dans la région de Peel et 65 à Ottawa. On signale par ailleurs 42 nouveaux cas liés aux écoles, dont au moins 21 chez les élèves. Selon les autorités, 69 % des nouveaux cas concernent des personnes de moins de 40 ans.

L’Ontario rapporte aussi 258 autres cas résolus. Le nombre total de cas en Ontario s’élève maintenant à 48 087, dont 2835 décès et 41 600 cas classés comme résolus.

Laisser un commentaire
Les plus populaires