Une soixantaine de pompiers québécois luttent contre les incendies en Californie

WASHINGTON — Une soixantaine de pompiers du Québec sont arrivés en Californie pour combattre les incendies de forêt qui ravagent cet État américain, répondant ainsi à l’appel du gouverneur Gavin Newsom pour une aide internationale.

Les équipes québécoises, accompagnées de trois superviseurs, sont arrivées dans l’État jeudi après une séance d’information d’une journée dans l’Idaho, a déclaré Marc Mousseau, du Centre interservices des feux de forêt du Canada. Les pompiers québécois seront affectés à la grappe d’incendies provoqués par la foudre, qui a jusqu’à présent consumé plus de 23 000 hectares dans le nord-est de la Californie et n’est contenue qu’à environ 37 %.

Les pompiers sont arrivés juste à temps pour ce que le Service météorologique national américain prévoit être quelques jours de chaleur torride dans le sud-ouest du pays — un événement extrême qui pourrait s’avérer encore plus chaud qu’au mois d’août, au moment où les feux ont été déclenchés.

Les météorologistes s’attendent à une fin de semaine de records — des températures approchant les 46°C — dans un État qui a enregistré le mois dernier un record de 54°C dans la vallée de la Mort, ce qui est considéré comme la température la plus élevée enregistrée sur Terre depuis 90 ans.

Le gouverneur Newsom a remercié jeudi Justin Trudeau pour la contribution du Canada lorsque les deux hommes ont parlé au téléphone, selon le cabinet du premier ministre. Le premier ministre a offert ses condoléances pour les décès et la dévastation causés par ces incendies, et les deux hommes «ont discuté de l’importance de protéger l’environnement et de lutter contre les changements climatiques», en notant «en particulier les effets des changements climatiques sur les saisons de feux de forêt plus intenses».

En Californie, la lutte contre les incendies de forêt est devenue presque un rituel annuel. Plus de 875 incendies, la plupart alimentés par la foudre, les conditions de sécheresse et la chaleur ardente, ont déplacé des dizaines de milliers de résidents et consumé plus de 600 000 hectares jusqu’à présent cette année — une superficie plus grande que l’Île-du-Prince-Édouard.

Deux des incendies actuellement actifs dans l’État sont les deuxième et troisième plus importants incendies de toute l’histoire de la Californie.

Le Canada ne fournira probablement aucune aide supplémentaire à moins qu’elle ne soit demandée, a indiqué M. Mousseau.

Laisser un commentaire
Les plus populaires