Une tempête hivernale affecte les transports et les écoles mercredi au Québec

MONTRÉAL — Le Québec traverse une bonne tempête, mercredi, alors que de fortes accumulations de neige, de bons vents et de la poudrerie paralysent de nombreuses régions.

Les déplacements sont particulièrement difficiles sur les routes. Vers 12h30, un camion-citerne s’est renversé sur l’autoroute 13, au kilomètre 12 en direction nord, à Laval. Le conducteur aurait perdu la maîtrise du camion et il aurait terminé sa course sur le côté dans le terre-plein central.

Les deux personnes qui se trouvaient à bord du camion auraient subi un choc nerveux.

La citerne transportait de l’huile végétale, il n’y aurait donc rien de toxique, mais on doit procéder tout de même à la récupération de l’huile ainsi qu’au remorquage du véhicule. Les usagers doivent emprunter un détour par la voie de desserte entre les sorties Samson et Dagenais.

De manière générale, la Sûreté du Québec du Grand Montréal et de la Capitale-Nationale ont rapporté des sorties de route, mais heureusement sans conséquences majeures.

Du côté de la grande région de la Capitale-Nationale, deux conducteurs ont été interpellés pour avoir emprunté des autoroutes alors que la circulation était interdite.

Vers 7h00, un conducteur aurait emprunté l’autoroute 20 ouest dans le secteur de Bellechasse, alors que celle-ci était fermée. Selon une porte-parole de la Sûreté du Québec, Christine Coulombe, «il est entré en collision avec une déneigeuse».

Les deux occupants de la voiture, deux hommes, ont été transportés à l’hôpital pour des blessures mineures, a précisé Mme Coulombe. Le conducteur, un homme dans la trentaine, a reçu un constat d’infraction de 486 $.

Un deuxième événement a été signalé vers 11h45, dans le secteur de Beaumont. Un camionneur aurait quitté une halte routière pour emprunter l’autoroute fermée. Il a été rapidement intercepté par les policiers et le conducteur a lui aussi reçu un constat d’infraction. 

L’article 293.1 du Code de la sécurité routière mentionne que «nul ne peut conduire un véhicule (…) sur un chemin public sur lequel la circulation est interdite ou restreinte sauf s’il est utilisé pour son entretien».

En matinée, plusieurs routes ont été fermées à la circulation en raison d’incidents ou d’une mauvaise condition de la chaussée. Des tronçons des autoroutes 20, 40 et 440 ont notamment été fermés, principalement dans la région de la Capitale-Nationale. De nombreuses autres routes à travers la province ont aussi fait l’objet de fermetures.

La Société des traversiers a dû s’adapter elle aussi. Des délais prolongés ont été observés à la traverse de l’Isle-aux-Coudres–Saint-Joseph-de-la-Rive. Un seul bateau était en service entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine, puis les activités étaient suspendues entre Québec et Lévis.

La liaison aérienne Matane–Baie-Comeau–Godbout a été suspendue.

Transports Québec invite les automobilistes et les conducteurs de véhicules lourds à faire preuve d’une grande prudence et à adapter leur conduite en fonction des conditions routières. Il suggère aussi que les déplacements non essentiels soient reportés. Il assure que les équipements nécessaires sont déployés sur le réseau routier et qu’une surveillance accrue du réseau routier est effectuée.

Aux aéroports de Montréal et de Québec, de très nombreux vols (départs et arrivées) sont retardés ou annulés.

En matinée, le ministre des Transports, François Bonnardel, a fait le point avec les médias, lui qui a passé une partie de la nuit auprès des équipes de surveillance du réseau.

«On s’assure de la sécurité des automobilistes et que le travail soit bien fait aussi pour les piétons. On a plus de gens en régie», a-t-il souligné.

Par ailleurs, M. Bonnardel insiste pour demeurer informé de ce qui se passe sur le réseau routier. «Chaque fois qu’on a une situation grave, que ce soit un décès ou un carambolage, je veux un portrait de la situation. Si je considère qu’il y a eu des lacunes, je demande une enquête administrative, parce que pour moi, un décès, c’est un décès de trop», a-t-il déclaré.

De 20 à 40 centimètres

En milieu d’après-midi, les précipitations avaient quitté le sud-ouest du Québec pour se diriger vers les régions à l’est de la province.

Selon le météorologue Simon Legault, d’Environnement Canada, Montréal et l’Outaouais ont reçu entre 30 et 40 centimètres de neige, alors que la Rive-Sud en a reçu légèrement moins.

L’Estrie aurait reçu des précipitations de 25 à 30 centimètres de neige. Du côté de Québec et de la Beauce, on estimait la bordée entre 25 et 35 centimètres. Les gens de Charlevoix vont ajouter quelques centimètres supplémentaires.

Les régions de l’est, comme le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, devaient recevoir leur part de la tempête en fin de journée et en soirée.

Classe de neige!

Déjà, en fin d’après-midi et en soirée, mardi, de nombreuses commissions scolaires avaient annoncé la fermeture de leurs écoles. Plus d’une cinquantaine de commissions scolaires, sur un total de 72, ont pris un congé forcé, soit la grande majorité des établissements scolaires de la province.

En plus des établissements primaires et secondaires, de nombreux cégeps partout au Québec sont demeurés fermés.

Les activités ont aussi été suspendues à l’Université de Montréal, à l’Université McGill, à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), incluant les campus à Laval, Terrebonne, Longueuil et dans l’ouest de l’île de Montréal, et à l’Université Concordia. Il en est de même à l’Université Laval, à l’Université du Québec à Trois-Rivières et à l’Université du Québec en Outaouais (UQO).

Le Nouveau-Brunswick ne sera pas épargné par la tempête. De la neige parfois forte et du grésil y sont attendus mercredi après-midi. Les accumulations pourraient y atteindre de 20 à 30 cm.

Quoi faire avec les enfants?

Comme la très grande majorité des écoles sont fermées, certains peuvent se demander quoi faire de cette journée de congé inattendue. Bien sûr, la neige fraîche et abondante est un excellent incitatif pour jouer dehors!

Les stations de ski de la province affichent presque toutes de belles conditions.

Une fois les joues bien rouges, sachez que bon nombre de lieux publics demeurent ouverts. C’est le cas des bibliothèques municipales sur le territoire de Québec et de Montréal. On suggère cependant de vous informer si vous deviez participer à des formations ou des ateliers qui pourraient être annulés.

L’établissement de Bibliothèque et archives nationales du Québec à Gatineau est toutefois fermé.

Les piscines publiques de Montréal sont ouvertes, alors que sur les territoires de Québec, les piscines publiques sont fermées jusqu’à 17h.

Dans la même catégorie
Commentaires
Laisser un commentaire