Une tempête hivernale frappe le nord-est des États-Unis

NEW YORK — Des secteurs de la Nouvelle-Angleterre étaient frappés mardi par la tempête hivernale qui a sévi ailleurs, pendant que les résidants de New York s’attaquaient aux montagnes de neige qui ont paralysé le transport en commun, annulé des vols et fermé les centres de vaccination.

Une quarantaine de centimètres s’étaient accumulés en début de journée dans le sud du New Hampshire. Il neigeait aussi sur le Maine. On rapportait, le long de la côte de cet État, des vagues de six mètres et des rafales de près de 120 kilomètres/heure.

La tempête avait déposé lundi 40 centimètres de neige sur Central Park et on en rapportait jusqu’à 75 centimètres dans le nord du New Jersey.

On constatait des vents violents et des inondations le long de la côte du Massachusetts. L’État avait reçu environ 45 centimètres de neige. La tempête avait déjà interféré avec la deuxième phase de la campagne de vaccination de l’État.

Au Connecticut, dont certaines régions ont reçu une cinquantaine de centimètres de neige, le gouverneur Ned Lamont a indiqué que la tempête a retardé l’administration de quelque 10 000 doses du vaccin, en plus de retarder l’arrivée de nouveaux stocks.

L’état d’urgence imposé au New Jersey par le gouverneur Phil Murphy demeurait en vigueur mardi. Les six grands centres de vaccination de l’État étaient toujours fermés en raison du mauvais temps. La police faisait état, lundi soir, de près de 700 accidents et d’un millier d’automobilistes secourus en 24 heures.

On s’inquiétait aussi des inondations le long des côtes du New Jersey. Une vidéo mise en ligne par la police d’Union Beach montre le sauvetage de sa voiture inondée d’un homme qui semble en état d’hypothermie.

En Pennsylvanie, le gouverneur Tom Wolf a proclamé une «urgence catastrophe», ce qui débloquera des millions de dollars pour affronter la tempête et ses séquelles. L’est et le centre de l’État ont reçu entre 50 et 75 centimètres de flocons.

Toujours en Pennsylvanie, une femme de 67 ans atteinte de la maladie d’Alzheimer qui s’était sauvée de chez elle a été retrouvée morte d’hypothermie dans la ville d’Allentown.

À une centaine de kilomètres de là, une querelle concernant le déblaiement de la neige a fait trois morts quand un homme a apparemment abattu ses deux voisins, un couple marié. La police a ensuite retrouvé le suspect mort chez lui.

Les autorités locales affirment que les trois victimes étaient en conflit depuis longtemps et que la situation aurait été exacerbée par une dispute au sujet du déblaiement de la neige.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire