Une tempête hivernale frappe le sud des États-Unis et plonge le Texas dans le chaos

AUSTIN, Texas — Une tempête hivernale qui a déferlé sur les États-Unis lundi a semé le chaos au Texas, entraînant des pannes d’électricité pour plus de deux millions de personnes et la fermeture de plusieurs autoroutes, affectant les nouvelles expéditions de vaccins contre la COVID-19.

Les températures ont chuté jusqu’à San Antonio, et les maisons qui étaient déjà privées d’électricité depuis des heures lundi après-midi n’avaient aucune certitude sur le moment où elles retrouveraient le courant. 

La tempête faisait partie d’un système météorologique massif, qui a provoqué de la neige, du grésil et de la pluie verglaçante dans le sud du des plaines américaines et qui s’étendait dans la vallée de l’Ohio et dans le nord-est.

Il s’agit d’un événement «historique» dans le pays, selon Jason Furtado, professeur de météorologie à l’Université de l’Oklahoma, faisant référence à l’avertissement de tempête hivernale dans l’ensemble du Texas.

À Houston, où les dirigeants du comté avaient averti que la détérioration des conditions pourrait créer des problèmes de l’ampleur des ouragans qui frappent la côte du Golfe, un fournisseur d’électricité a prévenu que le courant pourrait revenir seulement mardi dans certaines maisons.

La plus grande chaîne d’épiceries du Texas, H-E-B, a fermé des emplacements autour d’Austin et de San Antonio, des villes peu habituées à la neige et disposant de peu de ressources pour déblayer les routes.

Les responsables de la santé de l’État ont indiqué que le Texas, qui s’attendait à obtenir plus de 400 000 doses de vaccin supplémentaires cette semaine, devrait attendre au moins jusqu’à mercredi pour les recevoir.

 «La vaccination reprendra dès qu’elle sera sans danger», a déclaré Douglas Loveday, un porte-parole du département des Services de santé du Texas.

Plusieurs villes des États-Unis ont connu des creux records alors que l’air arctique est resté au-dessus de la partie centrale du pays. Au Minnesota, la station météo de Hibbing/Chisholm a enregistré moins 39 degrés Celsius, tandis qu’à Sioux Falls, dans le Dakota du Sud, la température a chuté à moins 26 degrés Celsius.

Au Kansas, où le refroidissement éolien a fait basculer le mercure à moins 34 degrés Celsius dans certaines régions, la gouverneure Laura Kelly a déclaré l’état de catastrophe. 

La plupart des bureaux gouvernementaux et des écoles étaient fermés pour le Jour des présidents et les autorités ont imploré les résidents de rester chez eux. 

La police de l’État de la Louisiane enquête sur près de 75 accidents liés aux conditions météorologiques, causés par un mélange de neige, de grésil et de pluie verglaçante au cours des dernières 24 heures.

«Nous avons déjà des accidents sur nos routes, a déclaré le gouverneur du Kentucky Andy Beshear lors d’une conférence de presse matinale. C’est glissant et c’est dangereux.»

Le transport aérien a également été touché. Au milieu de la matinée, 3000 vols avaient été annulés à travers le pays, dont environ 1600 aux aéroports de Dallas/Fort Worth International et Bush Intercontinental au Texas.

Le président Joe Biden a déclaré une situation d’urgence au Texas dans un communiqué dimanche soir. La déclaration vise à ajouter une aide fédérale aux efforts d’intervention des États et des collectivités locales.

– Par Paul J. Weber et Jake Bleiberg, The Associated Press

Laisser un commentaire