Une trentaine de personnes ont été arrêtées lors d’une opération antidrogue

QUÉBEC — Un grand coup a été porté jeudi contre le trafic de stupéfiants dans l’Est du Québec et au Nouveau-Brunswick.

Une opération policière a mené à une série d’arrestations en lien avec plusieurs réseaux de distribution de stupéfiants contrôlés par les Hells Angels. Cette opération a été réalisée par des enquêteurs de l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO) et l’Escouade régionale mixte (ERM) Rive-Nord.

Les policiers ont ainsi arrêté 32 individus dans plus d’une trentaine de municipalités. Quatre autres personnes sont activement recherchées. Les individus arrêtés comparaîtront dans des palais de justice situés aux Îles-de-la-Madeleine, à Percé, à Rimouski et à Québec.

Parmi les personnes ciblées se trouvaient Éric Blanchette, un membre «prospect» des Hells Angels du chapitre Nouveau-Brunswick, ainsi que son frère Yanick. Ils agissaient à titre de dirigeants de territoire pour le compte du club.

En conférence de presse, l’inspecteur Guy Lapointe a précisé que les réseaux visés contrôlaient la vente et la distribution de drogue de synthèse et de cocaïne en payant une taxe aux Hells Angels. Sur une période de près de quatre mois, le chiffre d’affaires de cette structure s’élevait à près de 2,4 millions $ et générait une cote d’un quart de million $ versée aux Hells Angels. Ce groupe contrôlait le territoire, permettant à des réseaux de faire la vente de stupéfiants moyennant le paiement d’une cote ou en imposant une taxe sur la quantité de drogue vendue.

Les arrestations effectuées jeudi faisaient suite à deux phases de perquisitions réalisées au cours du mois de janvier dernier. En cours d’enquête, les enquêteurs ont procédé à 48 perquisitions dans des résidences et des commerces.

Les agents ont notamment saisi six kilos de cocaïne, plus 232 000 comprimés de méthamphétamine et plus de 640 000 $. Des armes à feu, véhicules et vestes aux couleurs des Hells Angels ont également été saisis par les forces policières.