Une très jeune baleine noire de l’Atlantique Nord est retrouvée morte en Caroline

FREDERICTON — Des chercheurs estiment que la mort d’une toute jeune baleine noire de l’Atlantique Nord constitue un dur coup pour la survie de cette espèce en voie de disparition.

Le scientifique Philip Hamilton a déclaré que le cadavre du jeune mâle, âgé de quelques semaines, avait été retrouvé sous une jetée à Beaufort, en Caroline du Nord, la semaine dernière.

Scientifique principal à l’Aquarium de la Nouvelle-Angleterre, à Boston, M. Hamilton rappelle que seulement dix autres baleines noires de l’Atlantique Nord sont nées cette saison.

Le professeur Hamilton souligne qu’il n’existe plus qu’environ 340 baleines noires sur la planète et que chaque nouvelle naissance est donc très précieuse pour cette espèce.

Pendant ce temps, le ministère fédéral des Pêches reporte sa date-butoir pour que les pêcheurs utilisent des engins qui aident à prévenir les enchevêtrements des baleines dans les filets. Les cordes ou les maillons de ces engins offrent une faible résistance à la rupture, ce qui permet aux baleines empêtrées de se libérer plus facilement et de réduire le risque de blessures graves.

La militante des droits des animaux Kim Elmslie, d’Oceana Canada, a salué cette mesure, tout en affirmant que le gouvernement fédéral devrait même obliger les pêcheurs à utiliser des engins sans corde, afin d’éviter tout enchevêtrement.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.