Une voiture a percuté un immeuble à Québec

QUÉBEC — Un accident entre deux véhicules a dégénéré, mercredi midi à Québec, lorsque l’un d’entre eux a fini par prendre feu après avoir percuté un immeuble.

Le Service de police de la ville de Québec (SPVQ) et le Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ) sont intervenus sur les lieux de l’accident.

À l’intérieur de ce bâtiment comportant des locaux commerciaux et des logements se trouvaient au moins une dizaine de personnes. En tout, une quinzaine de personnes ont dû être évaluées par des ambulanciers paramédicaux.

Douze personnes ont été transportées en ambulance, dont les deux conducteurs des véhicules qui auraient été blessés grièvement. On ne craignait toutefois pas pour leur vie, selon la relationniste du SPVQ, Cyndi Paré.

Les deux véhicules sont entrés en collision à l’intersection du boulevard Charest et de la rue Saint-Vallier.

À la suite de la collision, l’un d’entre eux a percuté le bâtiment situé au 20 boulevard Charest Ouest.

L’incendie aurait pris naissance «au niveau du véhicule suite à l’écoulement de liquides inflammables», a indiqué la police de Québec. 

Une trentaine de pompiers se sont déplacés sur les lieux. L’incendie a été rapidement contrôlé.

La structure du bâtiment n’a pas été affectée.

Bill Noonan, du SPCIQ, a expliqué que le véhicule a percuté la façade vitrée, et que les éléments porteurs du bâtiment n’ont pas été touchés.

Au moins un gicleur a été en fonction au rez-de-chaussée dans les locaux commerciaux. Il n’y a pas eu de propagation aux logements.

Des gens à l’intérieur du commerce ont été blessés. M. Noonan a parlé d’«ecchymoses» et de «fractures», tout en disant qu’il s’agissait d’un bilan avant le transport à l’hôpital.

En fin d’après-midi, le boulevard Charest était toujours fermé dans les deux directions à partir de la rue Saint-Vallier Ouest et du boulevard Langelier.

Les policiers tenteront d’établir les causes de l’accident.

Les plus populaires