Unifor fait état de négociations constructives avec GM au sujet d’Oshawa

TORONTO — Le syndicat Unifor a annoncé mardi avoir suspendu une campagne médiatique contre General Motors après la tenue de négociations constructives avec le constructeur automobile au sujet du maintien d’emplois à l’installation d’Oshawa, en Ontario.

Même si l’entreprise a clairement indiqué qu’elle ne prolongerait pas la construction de véhicules automobiles à l’usine d’Oshawa au-delà de la fin de l’année, Unifor a indiqué qu’il examinait la possibilité de transformer les activités afin de maintenir un niveau de base d’emplois au salaire horaire.

Le président d’Unifor, Jerry Dias, qui a rencontré mardi de hauts dirigeants de GM, a indiqué dans un communiqué qu’il était beaucoup plus confiant qu’il y a un mois que les deux parties puissent s’entendre sur une résolution.

GM avait annoncé en novembre la fin de la production de son usine d’Oshawa d’ici fin 2019, une décision qui touchera environ 2600 travailleurs syndiqués à l’usine d’assemblage.

Unifor a déclaré que des discussions encourageantes avec la société avaient débuté le 25 février et que les deux parties avaient convenu de poursuivre les négociations au cours des prochaines semaines.

GM a noté que de nombreux travailleurs de l’usine se qualifiaient pour la retraite et s’est engagée à aider en ce qui a trait au placement et au recyclage des travailleurs.